Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2
Le Cri de la Pandémie 2

Le Cri de la Pandémie 2

Prix normal
€950,00
Prix réduit
€950,00

Toile inspirée du fameux Cri de Munch et réalisée dans le but de retranscrire la stupeur et la peur qui nous avons tous eu face à l'arrivée du virus.

Format : 50-100 cm

Technique Mixte : Huile et Collages ( seulement sur les rebords, comme encadrement )

Livraison gratuite avec Certificat d'authenticité.

Possibilité de régler en plusieurs fois jusqu'à 95 eur par mois en me contactant sur Artedelph@gmail.com.

Toile qui à la base avait été réalisée sur un simple carton lors du 1er confinement. Je voulais insisté sur l'aspect "système D" de cette période où nous avons vécu reclus chez nous et essayé de nous adapter à cette situation inédite.

Face à l'ampleur mondiale de la pandémie et la place qu'elle a occupée dans notre quotidien, la seule image qui m'est venue en tête au début quand nous connaissions rien de ce virus, est le fameux cri de Munch. Je crois qu'il est dur de trouver un visage si expressif dans le monde de la peinture.

Cependant, je ne voulais pas tomber dans une représentation triste et sinistre de la situation, et insister sur la solidarité que beaucoup ont fait preuve aussi durant cette période, représentée par les deux mains qui soutiennent un coeur humain étranglé.

Pour moi, il était important aussi de me focaliser sur le positif de la situation pour justement l'assimiler et l'accepter. Car pendant cette période, la planète et la nature ont pu reprendre également leurs droits grâce à la baisse drastique des activités et transports, d'où les couleurs vives du tableau qui symbolisent la vie mais également la renaissance ...

Il y a également une référence à la Persistance de la Mémoire, les fameuses "montres molles de Salvador Dali qui représente un arrêt sur image, où les secondes ne défilent plus ... pour marquer l'arrêt quasi total de nos "vies", disons plus de nos "habitudes de vie". dans ces périodes de confinement ...